Qui est l'inventeur de la chandelle ?

La chandelle a été inventée par les Romains en 3000 av Jésus-Christ.

A l'époque, ils utilisaient du jonc qu'ils trempaient dans de la graisse animale (du suif) et qu'ils laissaient sécher pendant plusieurs heures pour obtenir une chandelle.

Malheureusement, une fois allumées ces chandelles sentaient particulièrement mauvais et le suif coulait sur les doigts.La flamme de la bougie était très jaune et fumante, il fallait donc entretenir la mèche en permanence, et elle se carbonisait fréquemment. Et cette chandelle à base de suif animal ne produisait qu'une faible lumière.

La chandelle a ensuite un peu évolué et sa mèche était souvent faite de chanvre ou d'étoupe ; plus tard, elle sera constituée de coton.

Pour le combustible cette bougie sera longtemps faite de suif de mouton ou de bœuf.

Et il existait alors de nombreuses méthodes de fabrication pour faire tenir cette graisse animale sur la mèche : verser du suif liquide sur la mèche tendue, tremper la mèche dans un récipient de suif liquide, etc.

Pour éviter les odeurs nauséabondes on retrouve des traces de chandelle dont le suif était remplacé par de la résine dans le sud de la France.

Voilà pourquoi au Moyen Âge ces bougies seront remplacées par la fameuse chandelle en cire d'abeille que nous connaissons aujourd'hui. D'abord uniquement dans la bourgeoisie du fait de sa rareté puis petit à petit le suif est abandonné lorsque Michèle Eugène découvre la bougie stéarique.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.